Quelques beaux exemples de bad buzz

FedEx vous livre à l’arrach’

FedEx est une entreprise à l’origine même du concept de livraison express. Au-delà de la rapidité, la notion de fiabilité est mise en avant par cette belle marque. Il aura suffit d’un livreur pas franchement précautionneux pour tout gâcher (ou presque). Cette vidéo de 20 secondes en ligne depuis décembre 2011 a fait plus de 3 millions de vues en 2 jours (aujourd’hui, on en est à plus de 9 millions de vues) et reste dans le top 3 des résultats Google vidéos sur le mot clé « FedEx ».

Ce qui est juste énorme, c’est que la personne qui attendait sa télévision était à la maison et attendait simplement que le livreur sonne..

 

Les recettes étranges de Domino’s Pizza

Que deux équipiers Domino’s Pizza s’amusent à se mettre dans le nez une partie des ingrédients que vous retrouvez dans vos sandwichs ou à éternuer sur les pizzas, pourquoi pas. Mais qu’ils s’amusent à mettre la vidéo de leurs exploits sur YouTube, là je dis non. Evidemment, on se retrouve avec une vraie bonne crise à l’américaine où le PDG de Domino’s Pizza prend la parole en vidéo pour annoncer que les deux employés sont tout simplement virés. Trop tard, tous les médias anglophones font tourner l’information.

United brakes guitars

Le chanteur compositeur Dave Caroll voyage sur un vol de la compagnie United. En arrivant à destination, une passagère voisine du musicien remarque la manière assez indélicate avec laquelle les bagages en soute sont déchargés, notamment une guitare appartenant à Dave qui a volé sur le tarmac. Résultat, la guitare est cassée. Pas de chance pour la compagnie : il s’agit d’un instrument de marque Taylor à 3500$. Notre ami Dave contacte évidemment le service compagnie de United qui l’envoie gentiment bouler. Comme Dave est un musicien de « talent », il décide de ne pas s’arrêter là et rédige une petite chanson et un clip à la gloire de la compagnie. Résultat = 1,4 million de vues en 4 jours et 4,6 millions en 20 jours..

Stylo BIC versus Kryptonite

Les cadenas Kryptonite sont réputés pour leur robustesse : disons que quand tu as un kryptonite, tu as investi une centaine de dollars dans un objet qui va protéger ton vélo qui dort dans la rue ce qui te permet, toi, de dormir sur tes deux oreilles. Evidemment, si un acheteur découvre qu’on peut ouvrir son cadenas avec un stylo BIC, tu dors un peu moins tranquille. Si en plus de ça, l’acheteur mécontent met sa vidéo sur YouTube et que le New York Times et l’agence de presse Associated Press diffuse l’info, c’est le directeur de l’entreprise qui ne dort plus beaucoup. Et il a raison.

Cette vidéo coûtera  la bagatelle de 10 millions de dollars à l’entreprise qui s’engagera à échanger tous les acheteurs du modèle de cadenas concernés. Voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.