Alors que les rumeurs concernant Spotify et sa possible arrivée sur le marché de la vidéo vont bon train, je vous propose un petit tour d’horizon des différentes plateformes de téléchargements/streaming vidéo légales en France (et à l’étranger, tout simplement parce qu’on aura vite fait le tour..).

L’offre légale en France

Partant du principe relativement simple que l’existence d’une offre légale attrayante pourrait faire baisser le téléchargement illégal, la Hadopi s’est emparée du sujet. Aussi ,elle a sorti un rapport mi-mars évoquant une trop faible visibilité, dans les moteurs de recherche, de l’offre légale. La méthodologie était simple : récupérer les résultats de référencement via un programme permettant de reproduire le comportement d’un utilisateur lorsque celui-ci souhaite accéder à un film via un moteur de recherche (19 semaines d’analyse, dont 4 de test, analyse de  300 films avec 8 requêtes par moteur étudié). Certes, l’offre légale n’est pas « lisible » mais est-elle réellement existante ?

tf1-vod-offre-telechargement-legal

En effet, on peut évidemment quasiment trouver tous les films et séries possibles et imaginables de manière légale.. mais à quel coût ? Canal a bien dégainé une offre « illimité », Canalplay à partir de 7€/mois, mais la tête du catalogue fait quand même un peu peur : 1ère saison de Breaking Bad (2 si vous regardez en VF..) , Anges et Démons, Jumanji, Desperate Housewives, …

En clair, pour avoir du frais et de l’exhaustivité, les consommateurs sont obligés de se tourner vers iTunes ou  TF1vod avec des ventes d’épisodes à l’unité ou en package, mais pas d’abonnement possible pour des visionnages de films ou de séries en illimité. Via son label PUR, la Hadopi a référence 20 prestataires vidéo dont Virginmega.fr, ArteVOD.com et MegaVOD. Et voila.

L’offre légale à l’étranger

Prenons basiquement l’exemple des Etats-Unis, marché sur lequel on retrouve de gros acteurs maintenant implantés depuis plusieurs années.

Netflix est aujourd’hui l’offre la plus souscrite mais on retrouve aussi des acteurs comme Amazon avec Lovefilm ou Hulu. Signe du succès de ces plateformes, celle-ci se mettent à produire leurs propres séries (pour évidemment ne les mettre à dispo que sur leurs propres réseaux..).

Avec Netflix, et pour plus ou moins 10€ par mois, vous avez accès, via tous vos devices, c’est à dire votre console de jeux, votre smartphone, votre tablette, votre PC ou votre télévision, à un catalogue (presque) digne de The piratebay. Evidemment, impossible de s’inscrire à ces services qui ne sont pas disponibles en France. Lovefilm vient de se lancer il y a quelques mois au UK, pareil pour Netflix. Espérons que le marché français soit leur prochaine cible.

hulu-vod

4 Réponses

  1. GeekNerdFanboy

    Il faut que Netfix s’installe ou un concurrent. clairement on se fout de qui mais venez en France quoi. Quand en France on aura compris que le système est rentable de cette façon on aura déjà fait un grand pas

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.