La MMAF, Mobile Marketing Association France, sort trimestriellement un baromètre sur le marketing mobile en France. La dernière version est parue il y a quelques jours et nous livre des informations précieuses sur les dernières tendances mobiles : répartition des ventes de smartphones, équipement en tablettes, démographie et usages, …

Pour analyser ces données et livrer son avis d’expert, Philippe Dumont, Membre du conseil d’administration de la MMAF et rapporteur de la commission Services Tablettes et Mobiles répond à mes questions.

Les dernières tendances du marketing mobile – interview de Philippe Dumont

Philippe Dumont répond à mes questions

Quels sont les principaux enseignements de cette nouvelle étude trimestrielle?

Philippe Dumont : « Ils sont de 3 ordres. Tout d’abord côté m-commerce où le nombre d’acheteurs sur un mois vient de franchir un nouveau record avec 4 millions de personnes ayant acheté via leur mobile contre 3 millions sur le trimestre précédent. Ensuite côté usages où le pourcentage d’utilisateurs accédant quotidiennement à de l’information en ligne (via des sites ou des applications mobiles) vient d’atteindre les 60%. Et enfin côté équipement où la France est en train de rattraper à grand pas un relatif retard en matière de parc installé de tablettes. Avec une croissance d’un million de nouveaux foyers équipés chaque trimestre depuis plus d’un an, c’est aujourd’hui 25% des foyers qui disposent désormais d’une (ou plusieurs !) tablettes. »

Pouvez-vous nous dresser le portrait type du mobinaute français ?

Philippe Dumont : « Avec une pénétration de 47,5% de la population de 11 ans et plus soit 26 millions de personnes, le portait type du mobinaute tend à se confondre de plus en plus avec celui du français moyen. Il n’est plus en tout cas ce « cadre supérieur, urbain et plutôt jeune ». Par exemple les CSP – représentent désormais plus de 31% et les retraités plus de 9% des mobinautes (plus de 2 points supplémentaires en 1 an). »

Le portrait robot du mobinaute

Le mobile devient un compagnon permanent de certaines activité

Le comportement des mobinautes est-il en train d’évoluer ?

Philippe Dumont : « Tout à fait. Tout d’abord le mobile est véritablement rentré dans leur vie quotidienne pour consommer tout type d’information (jeux, réseaux sociaux mais également actualités, email etc…). Ensuite le mobile devient un compagnon permanent de certaines activités, en leur rendant de nouveaux services tel que l’accès à des informations en temps réel en fonction de leur localisation, l’accompagnement pendant l’achat en magasin… Enfin le mobile (smartphone et tablette) est utilisé de plus en plus dans un contexte multi-écran (en parallèle notamment avec la télévision, l’ordinateur…) ce qui ouvre la porte à des engagements encore plus riches avec les utilisateurs. »

 Les ventes de tablettes ont pour la 1ere fois dépassé les ventes de PC portables. Quels impacts sur le marketing mobile ?

Philippe Dumont : « Les tablettes sont souvent assimilées à tort soit à de simples « gros smartphones » soit à des PC allégés. Elles sont pourtant une catégorie bien à part avec des usages et besoins particuliers. A la différence des smartphones, 80% des utilisations de tablettes sont faites en wifi sur un lieu fixe (principalement à domicile). Par rapport aux PC, les tablettes sont utilisées notamment pour des consultations rapides d’information mais aussi pour faire des achats en ligne (avec un panier moyen en moyenne 20% supérieur à celui d’un utilisateur de PC). En terme de marketing mobile, il devient donc nécessaire de développer des stratégie spécifiques aux tablettes pour tirer le meilleur part de ces particularités. »

80% des utilisation de tablettes sont faites en wifi sur un lieu fixe

 Le marketing mobile se passe aussi à la maison, sur les tablettes

 Le m-commerce est-il réellement en train d’exploser ?

Philippe Dumont : « Avec 25% de croissance d’un trimestre à l’autre (de juin à septembre) et de très belles perspectives pour cette fin d’année, le m-commerce est clairement en phase de rapide expansion. Mais plus impressionnant encore est le rôle que le mobile est en train de prendre dans le commerce au sens large. En effet au-delà des achats réalisés effectivement sur mobile, le smartphone est en train de devenir l’outil indispensable pour faire du shopping en magasin et donc accompagner, accélérer ou parfois bouleverser les parcours d’achat. »

Pour aller plus loin

Le site de la Mobile Marketing Association France – ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.