Dire que les objets connectés sont en train d’exploser est un euphémisme : que ce soit les ampoules avec Philips, les ustensiles de jardinage avec Parrot ou les bracelets « santé » comme FitBit, ces ustensiles sont en train d’envahir notre quotidien. Jadis réservés aux early-adopters, ceux-ci deviennent accessibles et compréhensibles pour le grand public. Cette notion d’accessibilité par le plus grand nombre fait partie de la démarche de Linkio : depuis maintenant quelques heures, Linkio a lancé sa campagne Kickstarter avec pour objectif une collecte de 50.000 dollars. A 13h30 aujourd’hui, le montant de la collecte était déjà de 4.311 dollars. Interview de François Marty, CEO de Linkio, qui nous explique le projet de l’entreprise, le pourquoi du comment de la campagne KickStarter et les prochaines étapes.

Objets connectés de Linkio – interview de François Marty

Stéphane Maltor – Peux tu te présenter en quelques mots ?

François Marty : « Je m’appelle François Marty, j’ai 30 ans et je suis issu de Grenoble EM et de l’EMSI, j’ai travaillé comme chef de projet en informatique dans des entreprises de la région et je suis actuellement analyste qualité chez un éditeur de logiciels dans le bassin grenoblois. »

Un petit mot sur l’équipe Linkio ?

« Linkio a été cofondé par Thibault, chercheur, et Kevin, ingénieur recherche, qui ont réuni autour d’eux une équipe de 5 personnes, qui comprend 2 ingénieurs, (1 électroniciens et 1 informaticien), 2 designers, et moi. La majorité de l’équipe est grenobloise, sauf nos designers qui sont eux, bostoniens. »

equipe Linkio

Toute l’équipe (ou presque) de Linkio

Peux-tu nous en dire un peu plus sur Linkio ?

« Le projet est parti de l’agacement de nos cofondateurs d’oublier des appareils électriques branchés, et notamment lumières, chauffage, ou encore fer à lisser (si, vraiment). Ils ont donc cherché une solution pour résoudre ce souci, et nous ont appelés à la rescousse. Le projet a été développé au cours de l’année 2014, jusqu’à arriver à sa forme actuelle pour le lancement de la campagne Kickstarter. »

Quels avantages par rapport aux autres objets connectés concurrents ?

« Linkio permet de commander à distance, directement depuis ton smartphone, les prises électriques de ton domicile/bureau, et donc d’agir directement sur l’alimentation électrique des appareils qui y sont connectés, via un interrupteur, une prise électrique positionnée entre la prise murale et l’appareil (et donc sans démontage). On sait si les appareils électriques sont allumés ou éteints via un retour d’état sur le téléphone. L’allumage/extinction est également programmable, à heures fixes ou aléatoirement pour une fonction de simulation de présence. La prise et l’interrupteur sont utilisables directement par un bouton physique sur le module linkio. Linkio introduit une approche nouvelle du marché de la domotique, en souhaitant faire plus simple, plus ouvert et beaucoup moins cher que les offres existantes. Et c’est ce que nous nous sommes attelés à faire, via une appli très intuitive, un paramétrage et une installation rapide, très automatisée et ne requérant aucune connaissances techniques particulières, et l’utilisation de standards ouverts qui permet à tout un chacun de développer de nouvelles applications pour linkio, ou encore d’intégrer des modules tiers à l’écosystème linkio. Nous utilisons la bande des 2.4 GHz, ce qui permet à Linkio d’être utilisable dans tous les pays du monde, pour 3 systèmes de prises différents (à choisir à la commande). Avantage supplémentaire, chaque module relaye les commandes pour les modules suivants, tu peux donc installer linkio dans une très grande demeure. »

objets-connectes-linkio

La gamme Linkio

Pourquoi passer par une campagne de crowdfunding kickstarter pour financer votre projet ?

« Car c’est pour nous un moyen de réaliser notre projet en partenariat avec nos premiers clients plutôt qu’avec des investissements plus classiques. Nous attendons énormément des informations que nous allons glaner via les retours de nos « backers », pour faire des évolutions et nouvelles fonctionnalités de linkio la solution idéale pour tous ceux qui auront cru en ce projet. Nous passons par la plateforme de crowdfunding kickstarter, car c’est la plus grosse plate-forme pour les projets techniques comme le nôtre et qu’elle nous assure donc le plus de chances de succès. De plus, son audience est mondiale, ce qui correspond à l’ouverture de linkio.

Quelles sont les prochaines étapes pour le projet ?

« La première est la campagne, elle dure un mois et c’est une tâche complexe car nous en attendons beaucoup, et beaucoup dépend de son succès. On va essayer d’y apprendre le plus de choses sur notre projet, les volumes et les applications, et recueillir énormément d’avis sur linkio et son avenir. Ensuite démarrera la phase de pré-série avec des tests plus poussés en conditions réelles, ainsi que le développement des nouvelles fonctionnalités qui auront été débloquées par les investissements « stretch goals » de la campagne! (lors d’une campagne kickstarter, le franchissement de paliers de financement déverrouille le développement de nouvelles fonctionnalités pour le projet en cours). L’industrialisation massive suivra de près, avant la livraison pour octobre prochain. »

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.