Le jeudi 16 mai BNP Paribas lançait Hello Bank ! en Allemagne et en Belgique. Les lancements en France et en Italie se feront respectivement mi-juin et courant octobre. L’offre, qui se veut 100% digitale, a pour ambition de séduire 1,4M de clients en 5 ans.

Quelles promesses ?

La première promesse concerne la simplicité : une ouverture de compte en 4 clics, une banque qui se veut « nativement mobile », la possibilité de gérer son compte via tablette ou smartphone, notamment avec un un outil de cash management (possibilité de catégoriser ses dépenses, …).

Ensuite, Hello Bank ! nous proposerait une expérience client à la carte via une offre bancaire complète. Pour moi, c’est le point le plus intéressant. Client chez ING Direct, je suis ultra-satisfait de cette banque : elle me propose tous les produits et services dont j’ai besoin (c’est à dire moyens de paiement et produits d’épargne).. aujourd’hui.. Mais quid de demain si je veux devenir propriétaire d’un appartement ? ING ne propose pas d’offre de crédit contrairement à un acteur comme Boursorama. Quoiqu’il en soit Hello Bank semble jouer la carte de la complémentarité avec le réseau d’agences physiques BNP Paribas. On n’a pas le détail de fonctionnement mais on peut imaginer que tous les services bancaires « simples » pourront être souscrits online, les plus complexes en agences.

banque-hello-bank-bnp-paribas

Niveau relation client, Hello Bank proposera la possibilité de joindre des chargés de relation clientèles 6 jours sur 7 avec des horaires élargis (on n’a pas le détail..) + via tchat, mail, téléphone ou tweet (bien qu’on puisse rester réserver sur la possibilité de gérer une relation bancaire via un service de microblogging, mais c’est un autre débat et ça a au moins le mérite d’exister).

 

Une offre de lancement alléchante

Même si Hello Bank n’est pas encore lancée en France, on peut déjà se pré-inscrire avec 80€ offerts à la clé.

L’offre globale paraît intéressante, reste à juger sur pièces. Le lancement en France se fera le 17 juin et c’est à cette date que nous découvrirons la tarification des différents services, facteur clé de succès sur une offre pure player comme celle-ci. Des concurrents comme ING Direct ou Boursorama, peuvent, par exemple, proposer des cartes type Visa Premier ou Master Card Gold gratuitement avec quelques conditions de ressources.

 

Le film de lancement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.