Il y a des réflexes qu’on a du mal à perdre. Mettons nous en situation : c’est le weekend, il pleut et comme beaucoup d’autres personnes, vous vous lancez dans un plan cinéma. Avant de se pointer dans les salles les plus proches, le réflexe internet est naturel : direction AlloCiné.fr pour vérifier l’horaire des séances et les critiques presse + spectateur. Seulement, voilà : Allociné et ses pubs envahissantes, ça va 2 secondes et, comme tout le monde, vous attendiez l’arrivée d’un concurrent crédible à ce joli sapin de Noël publicitaire. C’est là que Cinémur joue son rôle à plein. Henry Lim, chargé de la com pour ce joli site, nous parle de l’importance des applications en mobilité, détaille le business model du site et évoque les bonnes résolutions 2014 de Cinémur.

Comment Cinémur concurrence Allociné.

Stéphane Maltor : Peux-tu te présenter ?

Henry Lim : « Bonjour, je suis Henry Lim, chargé de la communication de Cinémur depuis maintenant deux ans. Comme dans une startup, tout le monde fait un peu tout, je gère aussi l’acquisition d’utilisateurs et l’animation de la communauté. »

Le concept de Cinémur en quelques mots ?

Henry Lim : « C’est une application dédiée au cinéma et aux séries, qui fournit la bonne info, au bon moment, quand on cherche à regarder un film au cinéma ou à la télévision. Pour ça on propose les horaires de séances géolocalisés, le programme TV, calendrier des séries et d’autres fonctions utiles… Tout ça sur une interface simple et personnalisée. »

l'application cinémur

Avant l’arrivée de Cinémur, Allociné était en quasi situation de monopole (en 2008, 70% de l’audience Cinéma en France). Avez-vous le sentiment de faire bouger les lignes ?

Henry Lim : « AlloCiné reste toujours en large tête de peloton, cela fait 20 ans que la marque existe… Mais on voit que l’émergence d’alternatives intéresse tout le marché : les exploitants de salles, les distributeurs et le public… Tous nous encouragent et certains nous apportent une aide précieuse pour développer le projet. »

Pourtant, AlloCiné n’a toujours pas lancé de version mobile.

Henry Lim : « Ils ont des applications sur toutes les plateformes mobiles, c’est le plus important ! Même avec tout le bien qu’on dit du HTML5 et du responsive design, les applications natives sont plus populaires que les versions web mobile. On le constate chez Cinémur et nous allons nous concentrer encore plus sur nos applications en 2014. »

Un peu plus d’un an après le lancement, le service avait séduit plus de 120 000 inscrits. Où en êtes vous aujourd’hui ?

Henry Lim : « En fait, en septembre 2012 nous lancions la refonte de tout le service. La partie visible : le site web à l’époque ; mais aussi les fondations, avec une nouvelle plateforme technique pour mieux gérer la « scalability » et préparer les applications iOS et Android. À ce moment, nous avions dépassé les 100 000 membres inscrits, aujourd’hui nous sommes à 270 000 membres et 250 000 applications mobiles installées (qui ont moins d’un an d’existence). »

application cinémur apple iphone ios

Pouvez-vous détailler le business model de Cinémur ?

Henry Lim : « Pour l’instant, nous générons des revenus avec notre activité B2B. En accompagnant par exemple des distributeurs de films dans la promotion de films grâce nos compétences techniques et marketing. Aussi, nous avons des informations très précises sur les goûts de nos membres : les intentions d’aller voir ou non un film, les séries/films qu’ils regardent et à quel rythme… À partir de ça nous pouvons dégager des prédictions, des tendances ou des profils types. Les professionnels du marché commencent à comprendre l’intérêt des « data », surtout dans les stratégies digitales et plusieurs sont venus nous voir pour obtenir des insights et mieux orienter leurs prochaines campagnes. »

Après une levée de fonds de 2 millions en juin, quels sont les prochaines étapes de développements/projets de Cinémur ?

Henry Lim : « Comme je le disais plus haut, en 2014 nous allons nous concentrer sur nos applications mobiles, en continuant à développer les fonctionnalités, car nous sommes loin d’avoir réalisé tout ce qui est prévu. Nous allons continuer à étoffer nos offres pour les professionnels (applications, marketing et data). Enfin, nous suivons de très près ce qu’il se passe sur le marché de la VOD et SVOD (abonnement) car l’expérience serait ultime si l’on pouvait regarder directement un film ou un épisode sur Cinémur »

La bonne résolution de Cinémur pour l’année 2014 :) ?

Henry Lim : « Good films make your life better » on vous souhaite de voir plein de bons films cette année ! »

affiche-cinéma-cinémur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.